Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


RAPPELER LES ENFANTS


RAPPELER LES ENFANTS

Auteur : POTSCHKE ALEXIS

Éditeur : SEUIL

Collection : CADRE ROUGE

Date de parution : 04/04/2019

EAN13 : 9782021420081


Quatrième de couverture

Dans un collège public de la grande banlieue parisienne, aujourd’hui, un jeune prof de lettres raconte son métier, au jour le jour et au plus près des classes et de leurs élèves. Des silhouettes émergent, celles d’enfants sur le point d’entrer dans l’adolescence : de la sixième à la troisième, ils viennent en cours mais n’ont pas que ça à faire. À leur âge, il y a plus important. Les cours qui s’égrainent au fil de l’année forment autant d’heures bavardes, épuisantes parfois, mais ce sont aussi des heures passionnantes où, au détour d’une question, les personnalités affleurent. Qu’il s’agisse de réagir, à chaud, aux attentats qui ensanglantent le pays ou à la disparition d’un grand écrivain, les échanges auxquels le lecteur assiste, comme s’il se trouvait lui-même en classe, sont souvent très surprenants, vivants, jamais décevants. On ne sait jamais ce qu’on va trouver dans une salle de cours, se dit le prof qui, trimestre après trimestre, interroge, écoute, observe.


Librairie Saint-Paul :

     Alexis Potschke est professeur de lettres dans un collège de la banlieue parisienne, un collège situé dans une de ces zones que l’on appelle pudiquement « difficiles ». Si le texte qu’il nous propose dans ce livre est une fiction, c’est bien son expérience et le grand amour de son métier qui transparaissent à chaque page ; il parvient à travers une multitude d’anecdotes à nous faire partager le regard qu’il pose sur chacun de ses élèves. Derrière les attitudes désinvoltes et parfois insolentes se cachent bien souvent désirs   et   souffrances  entremêlés.
Car ces élèves catalogués « pénibles » sont avant tout des enfants qui, comme tous les enfants, rêvent, ont soif de vie, d’affection et de savoir aussi… Sous la plume de l’auteur, chacun devient une personnalité exceptionnelle et c’est notre propre regard qui est ainsi amené à évoluer.
     Composé de courts chapitres, écrit dans un style à la fois vivant et soigné, ce livre est très agréable à lire. Et drôle bien souvent ; l’auteur a un réel talent pour les expressions imagées : Dersim et Redouane menaient une conversation en la tirant comme une couverture et les mots employés avaient les pieds froids ! Ou encore : Olivia tombe du collège comme tombent les feuilles des arbres […], comme par mégarde le font les gouttes des robinets mal fermés.
     Un beau livre qui dresse un tableau sensible de la situation d’un collège de la région parisienne et nous fait découvrir ce que peut y être le quotidien d’un jeune professeur ; un professeur qui réussit à nous faire comprendre le parcours de ses élèves et le sien, fait de joies, de déconvenues et de désarroi, le tout dans une grande humilité : On ne sait pas quoi faire, pas toujours, pas très bien, on fait au mieux. […] Les lettres qui font des mots doivent se sentir parfois un peu idiotes, parce qu’elles ne retiennent pas les larmes des enfants.
     En terminant ce livre, on se dit que si l’école est bien là pour faire grandir les élèves, sans doute aussi fait-elle grandir les professeurs !

19,00 €

En stock
Expédié sous 48h ou retrait en librairie immédiatement.

Envoyer à un ami