Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


LA PIERRE ET LE VENT


LA PIERRE ET LE VENT

Auteur : LE GUILLOU PHILIPPE

Éditeur : TALLANDIER

Date de parution : 07/03/2019

EAN13 : 9791021032293


Quatrième de couverture

J’ai été baptisé dans ce qui reste avant tout pour moi une église des marées, une église soumise à la pression des vagues et aux rafales, à cette proximité d’un air corrosif et iodé. C’est là que je suis né à la foi et à l’espérance. C’est là que j’ai mesuré la nécessité d’une force qui me dépassait, inconnue, élémentaire, fondamentalement mystérieuse. C’est là que j’ai mis mes pas dans ceux de ces croyants qui m’y avaient précédé. C’est là que j’ai intuitivement perçu que le christianisme était avant tout affaire de tradition et d’histoire, de legs et de promesse, de redite et de transmission. Tout croyant, au début de son aventure spirituelle, garde sans doute la marque indélébile d’un paysage religieux qui l’a marqué. Ce peut-être un cloître, une abbatiale, une cathédrale. Pour moi, c’est cette église des marées, celle de mon village natal, celle dont la porte noire s’ouvrira sans doute un jour au passage de ma dépouille, tout près de la vasque encore marquée de polychromies, où tout a commencé. » Dans ce texte écrit dans une langue étincelante, Philippe Le Guillou brosse avec fougue le paysage de son intériorité.

 

 


Librairie Saint-Paul :

Le récit de Philippe Le Guillou est d’une clarté profonde qui donne à voir les enracinements de sa foi et de son espérance. Il est porté par le vent de l’Esprit et les mots y sont polis sur la pierre du baptistère de l’église de son village natal en Bretagne où il fut baptisé, l’église du Faou.
« Belle cuve de pierre ocre avec sur ses flancs l’inscription des quatre fleuves du paradis terrestre ».
Cette église concentre aux yeux de l’écrivain « toutes les qualités qui sont celles du christianisme, l’enracinement, l’ancrage, la force, la solidité et la tentation de l’ailleurs ».
Cette entrée par l’église du Faou dans la maison des chrétiens - ce foyer catholique - inaugure le pèlerinage de l’écrivain. Il l’a conduit des commencements jusques à aujourd’hui à répéter ses haltes dans ces monuments de prières : églises, abbatiales, cathédrales, chapelles. Ce sont des lieux de transmission de la foi et de ressourcement taillés dans la pierre et le bois où s’élèvent vers le ciel, au cœur de ces arches d’accueil de nos espérances, de nos frilosités et de nos peines, les statues de nos saints qu’il vénère.
« Statues des églises qui avaient à mes yeux une puissance qui dépassait leur seule vertu décorative ou esthétique ».
Elles ont pour nom les églises du Faou et de Rumengol, Saint-Mathieu de Morlaix, Saint Eustache, la Basilique Saint-Pierre et beaucoup d’autres encore.
 C’est que probablement sans maison il ne peut y avoir de famille et sans église de catholique.
 Ce récit se révèle sans aucun doute un magnifique engagement de foi, une œuvre de passeur et une manifestation de fidélité envers l’église catholique.
L’homme y occupe une place centrale et l’écrivain rappelle que « la sainteté prend souche dans l’humain ».
« Le christianisme était avant tout affaire de tradition et d’histoire, de legs et de promesse, de redite et de transmission ».
Les rencontres y sont essentielles et fondatrices. La première qui retient l’attention est celle avec Monseigneur Jullien. Philippe Le Guillou nous confie qu’elle « avait ouvert un autre chemin, une brèche, une force irrépressible qui quelques semaines plus tard me ferait soudain prendre la route de l’église où je n’avais plus mis les pieds depuis plus de dix ans ». Mais la rencontre primordiale à mes yeux et ô combien poignante est celle avec Anna, la grand-mère de l’écrivain, qui réussit à transmettre sa foi par son chant.
« C’est la Semaine sainte. La foi d’Anna est forte, d’un bloc, peu sujette aux remises en question. Elle s’exprime dans la marche, la prière et le chant… Voici qu’elle se met à chanter, pas un chant de louange, pas un hymne à la beauté du monde renaissant. Ce qu’elle chante me bouleverse et j’entends encore sa voix près de cinquante après, comme si c’était hier. Elle dit les paroles de l’Eglise en cette semaine peineuse, “ Ô Croix dressée sur le monde. Ô Croix de Jésus-Christ ” ».
Touche après touche s’écrit le sanctuaire intime de l’écrivain. Nous y sommes ses invités dans une forme communion entre paroissiens d’une même église universelle. C’est la marque de la confiance ultime de Philippe Le Guillou dans ses frères, un acte de partage.
De brefs chapitres successifs évoquent tour à tour les grandes fêtes religieuses de Noël et de Pâques, son admiration pour les Papes avec les portraits saisissants et ciselés de Jean-Paul II ou de François, la liturgie, les rites et la vie peineuse ou emplie d’espoir de nos communautés catholiques, de nos églises et de nos pratiques religieuses.
Dès les premiers mots j’ai adhéré à cette évocation puissante du « ce que je crois » de Philippe Le Guillou. Son récit si personnel touche par sa densité d’émotions et irrigue une foi fertilisante pour le lecteur. Il est tendrement amené à s’interroger sur le socle de ses croyances, à réfléchir sur la vie de son église ou à se questionner sur son indifférence à la transcendance et à la spiritualité. Où qu’il se trouve, où qu’il en soit de sa vie, le lecteur se sent appelé à vibrer, à entrer en marche, à se dire que si un seul homme peut nourrir sa vie de la parole du Christ, il peut lui aussi y trouver le levain de son espérance et son chemin vers la lumière.

17,90 €

En stock
Expédié sous 48h ou retrait en librairie immédiatement.

Envoyer à un ami


Du même auteur

LA ROUTE DE LA MER

LA ROUTE DE LA MER

LE GUILLOU PHILIPPE

GALLIMARD

22,00 €

PARIS INTERIEUR

PARIS INTERIEUR

LE GUILLOU PHILIPPE

GALLIMARD

9,90 €

LE DONJON DE LONVEIGH

LE DONJON DE LONVEIGH

Le Guillou Philippe

Gallimard

7,40 €

LE PAPE DES SURPRISES

LE PAPE DES SURPRISES

Le Guillou Philippe

Gallimard

13,50 €

LES ANNEES INSULAIRES

LES ANNEES INSULAIRES

Le Guillou Philippe

Gallimard

7,90 €

LE PONT DES ANGES

LE PONT DES ANGES

Le Guillou Philippe

Gallimard

8,40 €

GEOGRAPHIES DE LA MEMOIRE

GEOGRAPHIES DE LA MEMOIRE

Le Guillou Philippe

Gallimard

7,90 €

NOVEMBRE

NOVEMBRE

Le Guillou Philippe

Gallimard

12,00 €

Notre Sélection Témoignages

UNE DEFLAGRATION D-AMOUR

UNE DEFLAGRATION D-AMOUR

KIEFFER TINA

ROBERT LAFFONT

20,00 €

NOUS ETIONS DEUX

NOUS ETIONS DEUX

FRECHES JOSE

XO

17,90 €

LE SCANDALE DES EHPAD

LE SCANDALE DES EHPAD

KHERIEF HELLA

HUGO JEUNESSE

15,00 €

ABANA

ABANA

BRIGITTE MAY

SALVATOR

18,00 €