Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


LE MARCHE DE L'ART SOUS L'OCCUPATION


LE MARCHE DE L'ART SOUS L'OCCUPATION

Auteur : POLACK EMMANUELLE

Éditeur : Tallandier

Date de parution : 21/02/2019

EAN13 : 9791021020894


Quatrième de couverture

Sous l'Occupation, le marché de l'art en France a été florissant. Jusqu'en 1944, tous les biens appartenant à des familles juives sont systématiquement saisis. Les produits de ces pillages, ce sont les milliers de peintures, de sculptures, d'objets d'art ou de meubles rares. Destinées au musée de Hitler à Linz ou à la collection de Goering, certaines oeuvres modernes dites " dégénérées " sont dispersées aux enchères à l'Hôtel Drout. Les galeristes, les antiquaires, les marchands, les experts, les particuliers et toutes sortes d'intermédiaires travaillant pour les Allemands y viennent afin d'acquérir à bas prix des toiles dont ils ne peuvent que soupçonner qu'elles ont été volées. Des familles juives, dont de grands collectionneurs, mais aussi des francs-maçons et des opposants au IIIe Reich sont systématiquement spoliés. Un transfert d'oeuvres d'art va s'organiser, le tout dans un milieu interlope. Les enrichis du marché noir veulent convertir ou blanchir l'argent et trouvent dans l'art une valeur refuge. Il y a aussi une nouvelle clientèle, dont les Allemands qui se trouvent à Paris. La monnaie allemande est très forte par rapport au franc et l'on observe un afflux de marchandises, car les familles juives tentent d'échanger des oeuvres d'art contre des liquidités afin de fuir. Certaines oeuvres modernes, considérées comme proscrites par le IIIe Reich vont avoir des coûts moindres. Mais les marchands allemands ne s'y trompent pas, ce sont en majorité des historiens de l'art, et savent que ces oeuvres ont une vraie valeur artistique. S'appuyant sur des archives françaises, américaines et allemandes, Emmanuelle Polack s'emploie à mener l'enquête sur le marché de l'art à Paris et à Nice où trafics, vols et recels d'oeuvres d'art se sont multipliés.


Librairie Saint-Paul :

Tandis que le Mémorial de Shoah (17, rue Geoffroy l’Asnier 75004 Paris) propose une exposition sur le marché de l’art sous l’Occupation du 30 mars au 3 novembre 2019, les éditions Tallandier publient un livre tout à la fois passionnant et effrayant sur ce même thème.

Vous découvrirez dans ce livre très documenté et précis que la vivacité déconcertante du marché de l’art pendant l’Occupation eut pour principale source la spoliation des biens juifs qui furent très méthodiquement saisis. Les processus et l’obstination mis en place pour y parvenir sont minutieusement décrits. Cet essai apporte la preuve irréfragable s’il en était encore besoin de la volonté des dignitaires nazis de se constituer des collections personnelles et de s’enrichir au détriment des musées français et des galeristes parisiens. Ils rencontrèrent malheureusement la collaboration de français pour accomplir leur dessein.

Leurs ambitions furent également servies par une législation antisémite qui facilita grandement la mise en œuvre de ces machiavéliques projets qui devaient dépouiller la France et les français.

Il se trouve que beaucoup de ces prestigieux galeristes de la place de Paris étaient juifs et leurs collections considérables. Ils détenaient aussi bien les grands maîtres classiques que les toiles des peintres modernes dont ils pressentaient le grand intérêt.

Il y est question des galeries de Pierre Loeb, de Paul Rosenberg et du 21, rue de la Boetie ou de René Gimpel et de quelques autres mais également de tous ceux - antiquaires, administrateurs provisoires, commissaires proviseurs - qui contribuèrent par leurs activités à ce dépeçage. Dans ce sinistre marchandage émerge heureusement la belle figure et le rôle essentiel de Rose Valland qui contribua à sauver un nombre important de chefs d’œuvre de l’art.

Enfin ce livre nous apprend qu’à l’heure de sa publication le sujet reste d’une douloureuse actualité, beaucoup des œuvres d’art spoliées n’ayant toujours pas été restituées à leurs légitimes propriétaires.

21,50 €

En stock
Expédié sous 48h ou retrait en librairie immédiatement.

Envoyer à un ami


Notre Sélection Histoire générale

LES EGERIES DE LA REVOLUTION

LES EGERIES DE LA REVOLUTION

TULARD

ROBERT LAFFONT

20,50 €

LE SIECLE DES AS (1915-1988)

LE SIECLE DES AS (1915-1988)

RAZOUX PIERRE

PERRIN

25,00 €

PEKIN PLACE T'IEN AN MEN

PEKIN PLACE T'IEN AN MEN

MEYER ERIC

ACTES SUD

8,90 €

UN ETE D'ESPOIR ET DE SANG

UN ETE D'ESPOIR ET DE SANG

ROEDERER PIERRE-LOUI

PERRIN

25,00 €