Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


LIRE SOUS L'OCCUPATION


LIRE SOUS L'OCCUPATION

Auteur : CANTIER JACQUES

Éditeur : CNRS

Collection : HISTOIRE

Date de parution : 10/01/2019

EAN13 : 9782271093325


Quatrième de couverture

Que lisait-on dans la France des années noires ? Comment expliquer la "faim de lecture" propre à la période de l'Occupation ? Quelle fut la part prise par le régime de Vichy dans la circulation, la diffusion, l'orientation des livres publiés ? Et celle de la Résistance dans la propagation des écrits clandestins ? Comment accéder à l'intimité des millions de lecteurs qui, cherchant à s'évader hors d'un quotidien éprouvant, trouvèrent alors refuge dans un ailleurs fait de phrases imprimées ? Stratégies et pratiques des éditeurs, querelles autour du patrimoine littéraire, réorganisation corporative de la chaîne du livre, listes d'interdictions et spoliations de l'occupant, écrivains partagés entre collaboration, accommodement, évitement, insoumission : Jacques Cantier signe la première histoire totale du livre et de la lecture entre 1939 et 1945, des politiques de censure mises en oeuvre par Vichy à l'ébullition culturelle de la Libération. 
Archives publiques, critiques littéraires, notes de lecture mais aussi écrits du for privé permettent de retrouver les traces intimes des actes de lecture : écoliers de la France rurale cherchant à élargir leur horizon, adolescents parisiens en quête d'initiation, prisonniers de guerre tentant de maintenir une vie de l'esprit, victimes de la persécution antisémite en quête de réarmement moral... Jacques Cantier montre qu'en dépit de la défaite, de la peur et des privations, la France continue à lire et à être le théâtre d'une foisonnante vie littéraire et intellectuelle.


Librairie Saint-Paul :

Le lecteur féru d’histoire ne manquera pas la publication par le CNRS de ce travail remarquable et très approfondi sur la lecture au temps de l’Occupation.

Si l’essai s’adresse prioritairement à un public motivé comme l’usage nous invite à le dire il n’en demeure pas moins passionnant et accessible. L’essai comporte le portrait d’une France attachée plus que jamais aux livres, certaine que la reconquête de son esprit et de sa liberté passera par l’écrit.

Le lecteur y trouvera évoquées non seulement la place politique mais également la dimension économique du livre dans la société française de l’époque, l’un ne pouvant se détacher de l’autre.

Les origines évoquées pour expliquer le développement de la place du livre dans la vie des Français trouvent leurs sources dans le progrès technique de production, la multiplication des ouvrages édités et l’amélioration de la diffusion de ceux-ci par l’accroissement du nombre de librairies.

Un phénomène pour le moins inattendu se produisit entre 1939 et 1945 : une soif inextinguible, un appétit démesuré pour le livre ! Qui devint éclat de lumière dans la noirceur des temps.

Les autorités, les auteurs et les éditeurs mesurèrent alors le rôle politique prépondérant que la lecture allait jouer dans la France des années noires.

Les allemands et le régime de Vichy instaurèrent une politique de surveillance voir de censure de l’écrit et les éditeurs jouèrent leur propre partition quand ils disposaient de papier pour imprimer. Pendant ce même temps les auteurs hésitèrent à s’engager clairement en usant d’une écriture oscillant entre la soumission et l’estocade.

Un essai nécessaire qui contient les prémices de la vie du livre depuis la Libération jusqu’à nos jours.

 

25,00 €

Livré sous 3 à 8 jours.

Envoyer à un ami


Notre Sélection Histoire générale

PEKIN PLACE T'IEN AN MEN

PEKIN PLACE T'IEN AN MEN

MEYER ERIC

ACTES SUD

8,90 €

LES EGERIES DE LA REVOLUTION

LES EGERIES DE LA REVOLUTION

TULARD

ROBERT LAFFONT

20,50 €

UN ETE D'ESPOIR ET DE SANG

UN ETE D'ESPOIR ET DE SANG

ROEDERER PIERRE-LOUI

PERRIN

25,00 €

LE SIECLE DES AS (1915-1988)

LE SIECLE DES AS (1915-1988)

RAZOUX, PIERRE

PERRIN

25,00 €